En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

LA TEURGOULE DE JANVILLE

Une teurgoule responsable ?

Pour ses 25 ans, la Teurgoule de Janville se lance dans le bio

La teurgoule est une spécialité normande qui se distingue du riz au lait par de la cannelle et une cuisson plus longue que dans la version classique de la recette. La PME Teurgoule de Janville va fêter ses 25 ans en 2019.

Franck Urban, responsable du site de production à Cesny-aux-Vignes (14), espère « faire parler et se renouveler ». Alors que la petite entreprise familiale (5 salariés) est en cours de restructuration, le fils du fondateur prévoit l’an prochain une réorganisation de la production et le développement de la force de vente, notamment en recrutant un commercial. La société fabrique 600 tonnes de teurgoules par an, 90 % sont vendues en pot plastique de 750 g et 150 g au rayon frais de la GMS.

Franck Urban se félicite d’ailleurs d’un partenariat avec Système U qui l’a conduit à parler de la teurgoule sur TF1 dans « Les Apprentis du goût ». Le reste est conditionné dans des bocaux en verre et ces produits de longue conservation sont destinés aux épiceries et jardineries.

Depuis le début de l’année, la PME a pris le train du bio. Trouver les ingrédients bios n’a pas été évident, en particulier la cannelle, « un négociant a réussi à nous trouver de la qualité satisfaisante. Pour le lait, nous nous approvisionnons en direct à un éleveur bio local, le sucre vient d’Allemagne et pour le riz, l’offre française étant insuffisante, nous nous approvisionnons aussi en Italie ».

Dans les recettes conventionnelles, l’approvisionnement est « le plus possible » français, précise Franck Urban.